Retour

Livre Sport & Prototypes Porsche au Mans 1966-1971

Titre : Sport & Prototypes Porsche au Mans 1966-1971

Auteur : François Hurel

Langue : français

190 pages

Nombreuses illustrations couleur

Tous les modèles ayant participé, interviews, notes, fiches techniques très complètes

Année : 2005

Dimensions : 21 x 27.5 cm

ISBN : 2914920636

Plus de détails

47,35 €

Imprimer
  • 95500011
En rupture de stock

Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Livre Sport & Prototypes Porsche au Mans 1966-1971

Livre Sport & Prototypes Porsche au Mans 1966-1971

Titre : Sport & Prototypes Porsche au Mans 1966-1971

Auteur : François Hurel

Langue : français

190 pages

Nombreuses illustrations couleur

Tous les modèles ayant participé, interviews, notes, fiches techniques très complètes

Année : 2005

Dimensions : 21 x 27.5 cm

ISBN : 2914920636

Titre : Sport & Prototypes Porsche au Mans 1966-1971

Auteur : François Hurel

Langue : français

190 pages

Nombreuses illustrations couleur

Tous les modèles ayant participé, interviews, notes, fiches techniques très complètes

Année : 2005

Dimensions : 21 x 27.5 cm

ISBN : 2914920636

 

Résumé : Aucune marque n'est davantage liée aux 24 Heures du Mans que Porsche. En 1966, la marque est à un tournant de son histoire. La 911 file vers un succès commercial amplifié par la réussite des prototypes au Mans. Entamée avec l'élégante Carrera 6, la conquête du Mans sera obtenue, après 19 ans d'efforts, par la formidable 917, récemment élue par la presse spécialisée comme la voiture de course la plus marquante du 20e siècle. Rien d'étonnant à cela, puisque 34 ans après ses derniers exploits, les records établis par la 917 ne sont toujours pas battus !

 

Extrait : "Le tournage s'étala sur quatre mois et le réalisateur John Sturges fut remplacé par Lee Katzin. Le budget fut largement dépassé et le film, sorti en 1971, fut un échec commercial. Mais pour tous les fanas du Mans, il reste un "must", Mc Queen s'étant très fidèlement inspiré de faits réels survenus dans les courses de l'époque, notamment Le Mans et Sebring. Il pilota lui-même pendant le tournage et ne négligea aucun détail afin de s'approcher au plus près de la vérité, mais il en est un qu'il ne put maîtriser totalement : il ne fut pas possible de reproduire de façon rigoureusement exacte la pose du ruban adhésif noir autour des phares des 917. C'est ainsi qu'un œil attentif peut reconnaitre une 917 Gulf photographiée pendant la vraie course ou pendant le tournage du film !"