Retour

Porsche type 64 1939 noire 1/18 BOS 193757

Porsche type 64 1939

Couleur: noire

Échelle : 1/18

Fabricant : BoS

ref: 193757

Édition limitée -  1.000 exemplaires

Plus de détails

108,25 €

Imprimer
  • 93100053
En rupture de stock

Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Porsche type 64 1939 noire 1/18 BOS 193757

Porsche type 64 1939 noire 1/18 BOS 193757

Porsche type 64 1939

Couleur: noire

Échelle : 1/18

Fabricant : BoS

ref: 193757

Édition limitée -  1.000 exemplaires

Célèbre Porsche Type 64 1939, considérée comme la première vraie Porsche – indispensable dans une belle collection.

Couleur: noire

Échelle 1/18

Fabricant : BoS

ref: 193757

Édition limitée -  1.000 exemplaires

 

La Porsche type 64 (véritable nom 60K10 : pour 10ème design pour la type 60), conçue à partir des plans de Karl Frohlich sur les bases d’une mécanique VW est prévue pour disputer l’épreuve Berlin-Rome de 1939. Son aérodynamique est exceptionnelle.

La surface frontale est très réduite. Le siège passager est reculé de 30 cm par rapport à celui du conducteur afin de permettre aux 2 personnes de tenir dans l’espace exigu de l’habitacle. Ce détail visible sur le plan en photo jointe est bien repris dans la miniature.

Toujours pour l’aérodynamique, les roues sont couvertes de panneaux de carrosserie. Le poids n’est que de 850 kg grâce à l’usage d’aluminium pour la carrosserie et de plastique pour les vitres (comme sur la miniature :-)

La miniature reproduit le 2ème des 3 châssis. Elle est reconnaissable à sa belle peinture noire brillante et ses accessoires chromés. Elle est terminée en décembre 1939, retardée par l’attaque de la Pologne. Cet exemplaire (châssis 38/42) possède une petite calandre allongée. Elle est abondamment utilisée par Ferdinand Porsche comme voiture personnelle durant toute la guerre. La plupart du temps, Porsche ne conduit pas et c’est Josef Godinger qui est au volant. Ce dernier conduit très vite car, pour Porsche, il n’est pas question de lambiner. Lorsque Porsche est au volant, il ne ménage pas non plus la mécanique. On a disait de lui qu’il conduisait « comme un sauvage ». Bientôt, le moteur d’origine ne le satisfait plus et il va le pousser jusqu’à 50 cv, soit 5 de plus que la première Porsche N°1 de 1948.

Avec un compteur VW gradué jusqu’à 160 km/h, la vitesse de pointe est d’environ 140 km/h (Moteur 4 cylindres 1,1l de 50cv).

Cet exemplaire survivra à la guerre pour finalement être démonté à Zell am See. A la libération, elle sera confisquée par les troupes d’occupation américaines qui la détruiront après avoir bien joué avec….

(merci au Dr Michel Thiriar de nous avoir fait partager toutes ces précieuses informations)

  • Echelle 1/18ème
  • Variante Route