Retour

Auto Union Typ C n° 18 vainqueur Eifelrennen 1936 Rosemeyer 1/18 Minichamps 155361018

Auto Union Typ C n° 18

Vainqueur Eifelrennen 1936

Pilote Bernd Rosemeyer 

Échelle 1/18

Fabricant Minichamps

ref 155361018

Édition limitée - 1.002 exemplaires

Plus de détails

83,29 €

Imprimer
  • 93100471
Attention: Dernières pièces en stock !

Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Auto Union Typ C n° 18 vainqueur Eifelrennen 1936 Rosemeyer 1/18 Minichamps 155361018

Auto Union Typ C n° 18 vainqueur Eifelrennen 1936 Rosemeyer 1/18 Minichamps 155361018

Auto Union Typ C n° 18

Vainqueur Eifelrennen 1936

Pilote Bernd Rosemeyer 

Échelle 1/18

Fabricant Minichamps

ref 155361018

Édition limitée - 1.002 exemplaires

Auto Union Typ C n° 18

Vainqueur Eifelrennen 1936

Pilote Bernd Rosemeyer 

Échelle 1/18

Fabricant Minichamps

ref 155361018

Édition limitée - 1.002 exemplaires

 

Pour faire sa promotion, Auto Union commanda à Ferdinand Porsche une voiture de course extraordinaire. Cette Auto Union était une voiture de course révolutionnaire à moteur central arrière de 16 cylindres à arbre à cames central en tête, suralimenté par un compresseur Roots. La boîte située en porte-à-faux arrière comportait cinq vitesses. Les suspensions avant par roues tirées et barres de torsion transversales étaient celles de La VW et de la 356. De même à l'arrière, on retrouvait des demi-essieux oscillants.

Les Types C de 1936 eurent un châssis amélioré et un moteur de 6006cc développant 520cv à 5.000 tours/minute. Ainsi modifiée, L’Auto Union remporta sept des treize grands prix de la saison 1936, permettant à Bernd Rosemeyer de glaner le titre de champion d'Europe. Toutes compétitions confondues, elle est devenue pour l'éternité une des voitures allemandes de compétition les plus titrées, malgré un caractère survireur à la folie, aggravé par les pneus étroits de l'époque et l'énorme puissance disponible, que seuls trois pilotes parvinrent à dompter: Tazio Nuvolari, Hans Stuck et Bernd Rosemeyer.

Son architecture à moteur central arrière permettant un profilage presque parfait, elle fut modifiée pour en faire une voiture de record. Le monde entier était alors passionné cette course folle à la vitesse, que seul un accident mortel aurait pu interrompre. C'est ainsi que Bernd Rosemeyer entra dans la légende lorsque, lancé à plus de 400 km/h sur la nouvelle autoroute Frankfurt-Dorrnstadt, son Auto Union s'envola et alla se briser au milieu des arbres. Cette fin glorieuse et les nombreuses victoires des Auto Union contribuèrent au développement du mythe Porsche: celui qui construit des voitures terribles.

  • Echelle 1/18ème
  • Variante Course