Retour

Livre 24 Heures du Mans 2018 - le livre officiel

Titre : 24 Heures du Mans 2018 - le livre officiel

Auteur : Jean-Marc Teissedre / Thibaut Villemant

Langue : français

280 pages

632 illustrations couleur

Année : 2018

Dimensions : 23.5 x 31 cm

ISBN : 9791028303099

Plus de détails

49,95 €

Nouveau
Imprimer
  • 95500097
Attention: Dernières pièces en stock !

Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Livre 24 Heures du Mans 2018 - le livre officiel

Livre 24 Heures du Mans 2018 - le livre officiel

Titre : 24 Heures du Mans 2018 - le livre officiel

Auteur : Jean-Marc Teissedre / Thibaut Villemant

Langue : français

280 pages

632 illustrations couleur

Année : 2018

Dimensions : 23.5 x 31 cm

ISBN : 9791028303099

Titre : 24 Heures du Mans 2018 - le livre officiel

Auteur : Jean-Marc Teissedre / Thibaut Villemant

Langue : français

280 pages

632 illustrations couleur

Année : 2018

Dimensions : 23.5 x 31 cm

ISBN : 9791028303099

 

Résumé :

Depuis 1978, l’annuel des 24 Heures du Mans se propose de faire revivre par le texte et l’image la course mais aussi ses préparatifs et la fièvre qui s’empare de la Sarthe tout au long de la semaine précédant le départ. Cet annuel officiel est un livre incontournable pour qui veut garder une trace d’un des plus grands événements sportifs annuels actuels.

Grandissime favori, Toyota est venu en 2018 conjurer le mauvais sort, affronter les dieux du Mans, qui ont jusque-là toujours été très cruels, subtilisant à maintes reprises à la firme japonaise une victoire qui lui était promise. On pense notamment aux éditions 1998, 1999, 2014, 2016 et 2017. Ce bras de fer, le premier constructeur mondial en est enfin sorti vainqueur.
Toyota a fait honneur à son rang et remporte son premier succès aux 24 heures du Mans, pour sa vingtième apparition officielle. Un triomphe assorti d’un doublé emmené par le Suisse Sébastien Buemi et le Japonais Kazuki Nakajima, passés à un souffle de la victoire deux ans auparavant, accompagnés du double champion du monde de F1 Fernando Alonso. Star de cette 86e édition, l’Espagnol accroche un deuxième joyau à cette Triple Couronne (24 heures du Mans, titre de champion du monde F1, Indy 500) qui le fait tant rêver.
Le podium est complété par le Rebellion Racing et sa pépite vendéenne Thomas Laurent, qui s’était révélé au grand public un an plus tôt, en terminant deuxième du classement général, et premier du LM P2. Une catégorie qui, cette année, a vu l’Oreca 07 N°26 du G-Drive Racing dominer son sujet… avant que sa disqualification à l’issue des vérifications techniques d’après-course offre la victoire à Signatech Alpine Matmut et à son trio Nicolas Lapierre-André Negrão-Pierre Thiriet.
De retour dans la catégorie GTE Pro après sept ans d’absence, BMW n’a pas réussi à empêcher la Porsche 911 RSR « Cochon rose » de vaincre en GTE Pro grâce à Kévin Estre, Michael Christensen et Laurens Vanthoor. La firme de Zuffenhausen rafle également la mise en GTE Am grâce à l’équipe Proton Racing – copropriété d’un certain Patrick Dempsey – et à un jeune rookie français de dix-huit ans répondant au nom de Julien Andlauer (retenez-le bien !).

Avec Rafael Nadal dans le rôle de starter, Jacky Ickx dans le costume de Grand Marshal, ce nouvel opus de la plus grande course d’Endurance du monde ne manquait pas d’intérêt. Et c’est au travers de nombreux et merveilleux clichés que nous vous proposons de le revivre.