Retour

Livre PORSCHE 917 - Laurent Gauvin

Titre : PORSCHE 917

Auteur : Laurent Gauvin

Langue : français / anglais

568 pages

Nombreuses illustrations couleur et N/B

Série limitée à 917 exemplaires, numérotée, signée

Couverture rigide toilée sous coffret toilé

Année 2019

Dimensions 27 x 31 cm

ISBN 9782490726004

Plus de détails

426,54 €

Imprimer
  • 95500103
Attention: Dernières pièces en stock !

Envoyer à un ami

Envoyer à un ami

Livre PORSCHE 917 - Laurent Gauvin

Livre PORSCHE 917 - Laurent Gauvin

Titre : PORSCHE 917

Auteur : Laurent Gauvin

Langue : français / anglais

568 pages

Nombreuses illustrations couleur et N/B

Série limitée à 917 exemplaires, numérotée, signée

Couverture rigide toilée sous coffret toilé

Année 2019

Dimensions 27 x 31 cm

ISBN 9782490726004

Titre : PORSCHE 917

Auteur : Laurent Gauvin

Langue : français / anglais

568 pages

Nombreuses illustrations couleur et N/B

Série limitée à 917 exemplaires, numérotée, signée

Couverture rigide toilée sous coffret toilé

Année 2019

Dimensions 27 x 31 cm

ISBN 9782490726004

 

Résumé :

Un livre des plus documenté, dans lequel l’auteur Laurent Gauvin, autopsie chaque châssis pour en extraire le moindre détail technique, historique et humain. Un récapitulatif de chaque palmarès et des anecdotes de pilotes et propriétaires qui se sont prêtés à la confidence.

 

Extrait :

" Mais la surprise générale arrive au moment de la course des 24 Heures du Mans. En effet, # 917/020-001 apparaît toute rose avec des motifs représentant tous les morceaux de viande du cochon que l’on peut trouver dans les boucheries.
A l’origine de cette décoration, l’ancien responsable du design Porsche, Anatole LAPINE et son bras droit, le designer australien Dick Soderberg. L’inspiration leur est venue du fait de l’aspect grassouillet de la 917. Les deux hommes ont poussé le détail assez loin puisque des pointillés représentent chacune des parties du corps d’un cochon : Rüssel (tronc), Ohrlappen (lobe de l’oreille), Hirn (cerveau), Hals (échine), Rückenspeck (lard dorsal), Kotelett (côtes), Lende (longe), Schulter (épaule), Schinken (jambon), Rippe (nervure), Haxen (jarret), Wamme (ventre) et Schwanz (queue).
Cette Porsche est engagée par le Team Martini Racing sous la direction de Hans-Dieter Dechent. Mais le Comte Rossi en découvrant cette décoration, rentre dans une colère monstre et interdit la pose des stickers Martini sur la voiture, ne voulant pas salir l’image de sa marque. Il est tellement furieux qu’il quitte immédiatement le circuit.
Lors de la séance d’essais, # 917/020-001, frappé du numéro 23, apparaît comme étant la voiture la plus rapide. Toutefois, Reinhold Jost et Willi Kauhsen à son volant se qualifie en 7ème position. Pour le début de course, les deux pilotes, n’ayant pas reçu de consignes particulières, choisissent d’accomplir une course sage. De la 9ème place à l’issue de la première heure, l’équipage 100% allemand se situe au 3ème rang dès la septième heure. # 917/020-001 est alors au coude à coude avec la Ferrari 512 M du duo Juncadella / Vaccarella. Mais deux incidents de parcours font rétrograder le cochon rose. La Porsche perd presque coup sur coup 7 minutes pour faire resserrer la turbine de refroidissement et 12 minutes pour la réparation du câble d’accélérateur. Si bien qu’à la onzième heure, # 917/020-001 est 5ème à quatre tours des leaders Rodriguez / Oliver sur la Porsche 917 L (# 917 043). Mais peu avant la mi-course, vers 3h30 du matin, Reinhold Jost perd le contrôle de la Porsche du côté d’Arnage lors d’un freinage alors qu’il était 3ème. La voiture part violemment sur la droite, heurtant le banc de sable et effectue un tête-à-queue. La 917 termine sa course sur le bas côté droit de la piste en tapant de l’avant un poteau. Jost s’en sort indemne.
Longtemps, l’abandon a été considéré comme une faute de pilotage alors que Reinhold Jost a toujours affirmé le contraire."